Objet perdu

J’ai 18 ans. J’atterris à New York où vient de déménager ma meilleure amie. J’étais supposée prendre un taxi, j’opte pour le bus.

Derrière moi, un couple de français parle très fort et fait des remarques que je trouve insupportables. J’ai envie de hurler. N.D.R. à l’époque, je n’ai aucun mode d’emploi pour ce genre de situation, je ne sais que les subir.

Enfin mon arrêt. Je me catapulte hors du bus.

Ce n’est qu’une fois arrivée chez mon amie que je constate que je n’ai plus mon porte-monnaie. Misère, il était sur mes genoux. Mon catapultage l’a catapulté.

« Oublie, nous sommes à Manhattan » me dit ma meilleure amie. Mais j’y crois et vole jusqu’au bureau de la compagnie de bus. « Vous avez de la chance Mademoiselle, quelqu’un l’a trouvé, le voici ».

Dedans, ma carte d’identité et l’argent pour toutes mes vacances.

Hier soir, je trouve un dossier en plastique, dehors, par terre, sous ma boîte aux lettres. Étrange… Quelle est son histoire, à lui?

J’ai entre les mains tous les papiers d’identité d’une personne. Je pars les lui ramener aussitôt. Qui ne serait pas catastrophé par une telle perte?

J’ai peur de lui faire peur.

Elle a peur.

M’ouvre quand-même.

Je lui remets son dossier.

Et rentre chez moi en faisant des bonds de joie.


Dans le dossier qui était par terre, il y avait tous les documents d’état civil d’une femme originaire du Mali, dont un livret de famille écrit à la main.

Comme un courrier était joint aux différents livrets et documents, j’ai pu immédiatement trouver l’adresse.

Il était passé 19h. J’aurais pu aller déposer le dossier à la police, j’habite à côté. Ou le ramener le lendemain au contrôle des habitants, c’est également à côté. Mais si j’avais perdu des documents aussi importants – et irremplaçables, car non numérisés -, je n’aurais pas dormi de la nuit.

J’ai donc été prendre un PubliBike pour monter chercher le bon immeuble, en espérant fort que les boîtes aux lettres soient à l’extérieur.

Ce qui était le cas.

Mais… Comment savoir si cette personne habitait bien là, aujourd’hui, maintenant? Et si, justement, elle avait dû partir de chez elle? Que la perte de ses papiers était liée à une situation d’urgence (oui, j’ai vécu des drôles de trucs dans ma vie…)?

Alors j’ai décidé de sonner, quitte à déranger tout le monde.

De l’autre côté de la porte vitrée, j’ai vu apparaître un enfant. Puis un deuxième. Puis une femme. Et une autre. Tous sont restés figés dans l’escalier à me dévisager d’un air peu rassuré.

J’ai souri et fait un geste amical de la main.

Un enfant est descendu entrouvrir la porte.

— Vous êtes bien Madame Dupont? ai-je demandé en montrant la fameuse pochette en plastique.

—  Oui? oui! C’est moi? m’a-t-elle répondu, visiblement sans comprendre ce qui se passait.

— J’ai pensé que vous apprécieriez la retrouver. Bonne soirée!

Et je suis repartie.

Ils étaient encore tous figés dans l’escalier.

Enfourchant mon vélo, je suis redescendue le sourire aux lèvres en faisant des petits bonds de joie sur ma selle.

Cette partie de moi, capable de faire ça, malgré tout, tout, tout ce que j’ai vécu, est toujours là.

❤️ 

Autres articles

Sélectionnée pour participer à la formation The Daring Way™ de Brené Brown qui débutera cet été au Texas, je plonge dans ses livres afin de m’y préparer. Les bonnes choses devenant encore meilleures lorsqu’elles peuvent être partagées, voici le premier article écrit dans le but de vous offrir quelques trouvailles savoureuses - ou pistes de réflexion - également liées à mon activité de coach.
Sélectionnée pour participer à la formation The Daring Way™ de Brené Brown cet été au Texas, je plonge dans ses livres afin de m’y préparer. Les bonnes choses devenant encore meilleures lorsqu’elles peuvent être partagées, voici le 2ème article écrit dans le but de vous offrir quelques trouvailles savoureuses - ou pistes de réflexion - également liées à mon activité de coach.

Rester informer lors de la publication de nouveaux articles

reconsiderez ce qui est possible
prendre rendez-vous

Nous ne nous connaissons pas encore?

Prenons volontiers le temps d’échanger lors d’un 1er entretien (20-30 min) non facturé, sans engagement.

Nous nous connaissons déjà?

Sortez votre agenda et choisissez votre créneau préféré!